Trapèze des Mascareignes

Vacances dans le Trapèze des Mascareignes : 5 conseils

Voyage dans le Trapèze des Mascareignes

Votre choix est enfin fait ! Vous irez en vacances dans le Trapèze des Mascareignes. Vous avez envie de chaleur, de plages paradisiaques et de cocotiers. Vous savez que vous allez vivre des expériences inoubliables, que ce soit aux Seychelles, à Mayotte, aux Comores, à l’île Maurice, à La Réunion ou à Madagascar. Que vous décidiez de passer par une agence de voyage, ou que vous choisissiez d’organiser votre séjour seul, il y a certains éléments importants à prendre en considération. Voici nos 5 conseils pour vous qui songez à partir en vacances dans ces îles du sud-ouest de l’océan Indien !

1. Choisir la bonne période de voyage

Il est vrai que les îles du Trapèze des Mascareignes sont des îles tropicales, sur lesquelles il fait beau quasiment toute l’année. En revanche, il faut malgré tout prendre en considération les éventuelles périodes de pluie, de moussons, de cyclone. Il serait dommage d’y aller et de devoir rester enfermé pendant deux semaines dans son hébergement, pour cause de mauvais temps. Choisissez donc avec précaution votre période de voyage.

La meilleure période pour découvrir les Seychelles

Aux Seychelles, il fait une température constante souvent comprise entre 25 et 30 degrés tout au long de l’année. À ce niveau-là, vous pourriez donc vous rendre sur cette île tropicale à n’importe quel moment. Cependant, préférez l’été pour passer des vacances aux Seychelles, dans le Trapèze des Mascareignes, qui s’étale de juin à septembre. En plus de la température agréable, le climat sera sec, ensoleillé et il y aura peu de vent.

La mousson arrivant vers fin octobre, cette période est, de préférence, à éviter. Notez cependant que les mois de juillet et août sont la période de haute saison touristique. Vous risqueriez de croiser beaucoup de monde !

Palmiers - Seychelles - Trapèze des Mascareignes
Palmiers – Seychelles – Trapèze des Mascareignes – CC Flickr Federico Lorenzini

Meilleure période de voyage pour découvrir Mayotte dans le Trapèze des Mascareignes

Préférez la saison sèche pour découvrir l’île hippocampe, de mai à octobre. Ces mois seront les meilleurs pour vous permettre de découvrir comme il se doit la flore et faune de Mayotte, mais aussi son incroyable barrière de corail. C’est aussi à cette période que vous aurez le plus de chance d’apercevoir les fameuses baleines à bosse qui transitent par Mayotte. Il est conseillé d’éviter de se rendre sur cette île du Trapèze des Mascareignes entre novembre et avril. En effet, il fait beaucoup trop chaud et les pluies, accompagnés de vent, sont fréquentes.

Attendre l’hiver austral pour voyager aux Comores

Les Comores bénéficient d’un climat tropical maritime. L’île compte deux saisons : l’été, de décembre à avril et l’hiver austral de mai à novembre. Il est conseillé de préférer l’hiver austral pour se rendre aux Comores. Il fait plus chaud en été (entre 27 et 31 degrés en moyenne), mais c’est aussi la saison humide, avec de fortes pluies et des cyclones plus ou moins violents. Choisir la saison sèche en hiver austral pour voyager aux Comores ne vous empêchera pas de profiter, au contraire. Il fera, en moyenne, entre 19 et 25 degrés et vous serez épargné par la pluie.

Pour aller plus loin, lire aussi : Trapèze des Mascareignes, 6 sites inscrits à l’UNESCO

Éviter la saison des pluies pour se rendre à Madagascar

Si vous prévoyez un séjour à Madagascar, dans le Trapèze des Mascareignes, il sera préférable d’attendre la saison sèche : d’avril à octobre. Évitez cependant de vous y rendre entre novembre et mars. Le climat malgache à cette période est très humide, avec des pluies abondantes et un risque important de cyclone. Cependant, au vu de la taille de cette île, il faut noter qu’il peut y avoir des variations importantes, selon les régions. Ainsi l’est comptera toujours plus d’humidité, avec une saison sèche plus courte. Au contraire, dans le sud, la période sèche est très chaude, presque caniculaire et ce pendant plus longtemps.

Quand partir à l’île Maurice : entre mai et octobre

L’île Maurice, comme toutes les autres îles du Trapèze des Mascareignes, bénéficie d’un climat doux et tropical tout au long de l’année. L’île compte deux saisons :

  • l’été austral, de novembre à avril ;
  • l’hiver austral de mai à octobre.

L’été austral est la période chaude et humide. La température avoisine les 35 degrés. Il est préférable d’éviter cette période pour se rendre à l’île Maurice. En effet, c’est la saison des pluies et des cyclones, qui risqueraient de gâcher votre séjour. En hiver austral, en revanche, il fera plus frais. Comptez une moyenne comprise entre 17 et 25 degrés. Ces températures ne vous empêcheront pas de profiter du lagon mauricien, ni de réaliser toutes les autres activités qui existent, bien au contraire.

Ile Maurice - Trapèze des Mascareignes
Ile Maurice – Trapèze des Mascareignes – CC Flick Unmaxpine

Se rendre à La Réunion entre le mois de mai et d’octobre

Le climat à La Réunion est très similaire à celui de l’île Maurice. L’île compte deux saisons, qui s’étendent sur les mêmes périodes : un été austral qui va de novembre à avril et un hiver austral qui commence en mai et se termine en octobre. Comme pour Maurice, il est conseillé au voyageur d’organiser son arrivée pour les mois secs, entre mai et octobre.

Il fera un peu plus frais, mais vous n’aurez pas à subir ni les fortes pluies, ni les cyclones, qui compromettent souvent un voyage. Les journées en hiver seront plus courtes, mais cela ne vous empêchera pas de profiter, loin de là ! Vous aurez la chance d’observer les baleines, qui se rapprochent de l’île à ce moment. Et bien sûr, le soleil sera au rendez-vous !

Pour aller plus loin, lire aussi : Les 10 plus belles plages du Trapèze des Mascareignes

2. Vacances dans le Trapèze des Mascareignes : explorer les îles en profondeur

En vacances dans le Trapèze des Mascareignes, osez explorer les îles en profondeur. Les complexes hôteliers dans lesquels vous résidez peuvent parfois vous donner envie d’y rester toute la journée. En effet, à un seul et même endroit, vous avez la possibilité de profiter de la piscine, du spa, des nombreuses activités que proposent la structure et avez souvent une plage en accès direct.

Pourtant, il est primordial de sortir de ce confort dans lequel vous baignez, afin de découvrir pleinement les entrailles des îles. Car finalement, tout se passe à l’extérieur de ces murs. Les merveilleux paysages, les sentiers de randonnées splendides, les villages typiques à découvrir sont en dehors de votre lieu d’hébergement.

C’est en sortant de l’hôtel que vous rencontrerez des personnes natives de votre destination et que vous pourrez échanger avec elles des heures durant ! Elles ne sont, en plus, pas avares de bons conseils. Vous en apprendrez bien plus en trente minutes d’échanges verbaux, qu’après plusieurs heures à décrypter des livres touristiques de voyages. Ces six îles du sud-ouest de l’océan Indien regorge de pépites. Il ne vous reste plus qu’à vous aventurer pour aller les découvrir !

Bassin La Paix - Ile de La Réunion - Trapèze des Mascareignes
Bassin La Paix – Ile de La Réunion – Trapèze des Mascareignes – CC Flickr Manuela Poret

3. Aller à la rencontre des locaux pour garder des souvenirs indélébiles

Les locaux des îles du Trapèze des Mascareignes sont des peuples accueillants et chaleureux. Ils ont le sens de l’hospitalité et seront toujours ravis d’échanger avec vous. Rencontrez ces différentes communautés métissées et découvrez leurs cultures riches et variées. Ces îles ne sont pas que des cartes postales, mais vous plongent véritablement dans des coutumes étrangères.

Il est possible, sur ces différentes îles, de résider dans des chambres d’hôtes. C’est certainement le meilleur moyen d’être au plus proche des locaux et de partager la culture du lieu qui vous accueille.  Il est en plus souvent possible de faire des cours de cuisine, par exemple, avec vos hôtes. Vous cuisinerez des plats créoles, que vous dégusterez le soir tous ensemble ! Ces moments resteront gravés dans votre mémoire, autant que les visites des lieux sublimes que vous ferez.

Vous ferez de belles rencontres et découvrirez une facette beauté plus authentique de l’île que vous visitez. Vous découvrirez ce mode de vie créole au rythme tropical !

Pour aller plus loin, lire aussi : Trapèze des Mascareignes, 6 îles dans l’océan Indien

4. Vérifier les formalités administratives éventuelles pour entrer sur ces îles tropicales

Les six îles du Trapèze des Mascareignes ne sont pas toutes françaises. Seules Mayotte et La Réunion sont des départements français d’Outre-mer. Les Comores, Les Seychelles, l’île Maurice et Madagascar sont des états insulaires indépendants. Ainsi, les formalités administratives pour entrer sur ces îles tropicales ne sont pas les mêmes.

Si vous êtes français, voici les formalités administratives pour entrer sur les îles du Trapèze des Mascareignes :

  • une simple carte d’identité ou un passeport pour pouvoir entrer sur l’île de La Réunion ;
  • pour les Seychelles, aucun visa n’est demandé. En revanche, il vous faudra un passeport valide, prouver votre solvabilité sur place, avoir une preuve d’hébergement et un billet d’avion retour. Vous serez alors autorisé à rester sur le territoire pendant trois mois ;
  • pour entrer aux Comores, vous devrez montrer un passeport valide, un visa, un billet d’avion retour, l’adresse de votre lieu de logement, ainsi qu’une preuve de votre suffisance financière pour la totalité de votre séjour ;
  • Mayotte étant un département français d’Outre-mer, en tant que français, vous n’aurez besoin que de votre pièce d’identité ou votre passeport ;
  • pour aller à Madagascar, vous aurez besoin d’un passeport valide et d’un visa, quelle que soit la durée du séjour ;
  • enfin, pour pouvoir aller à l’île Maurice, vous devrez avoir un passeport valide, un billet d’avion retour et une preuve de vos moyens financiers pour couvrir vos frais durant la totalité de votre séjour.
Forêt - Madagascar - Trapèze des Mascareignes
Forêt – Madagascar – Trapèze des Mascareignes – CC Flickr Eugene Kaspersky

5. Découvrir les principaux centres d’attractions des îles du sud-ouest de l’océan Indien

Enfin, ne passez pas à côté des principaux centres d’attractions des îles du Trapèze des Mascareignes. Soyez organisé et faites-vous un programme des choses que vous voudriez voir. Aujourd’hui grâce à Internet, il est très simple de découvrir les principaux centres d’attractions d’un endroit. Ce site, notamment, délivre déjà beaucoup d’informations. Alors définissez une liste des choses à voir et à faire, sur les îles. Puis, intégrez-les à votre programme, dans un circuit cohérent.

Ces îles regorgent d’activités à faire, à sensation ou pas et de lieux touristiques à découvrir. Ne les manquez surtout pas !

Pour des vacances parfaites dans le Trapèze des Mascareignes, prenez bien en compte ces quelques conseils, qui vous apporteront certainement beaucoup. Mais n’oubliez pas de profiter, de votre séjour et de tout ce qui vous entoure.

2 commentaires

  1. […] Pour aller plus loin, lire aussi : Vacances dans le Trapèze des Mascareignes – 5 conseils […]

  2. […] Pour aller plus loin, lire aussi : Voyage dans le Trapèze des Mascareignes, 5 conseils […]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *