Ile Maurice, La Réunion, Les Comores, Les Seychelles, Madagascar, Mayotte

Trapèze des Mascareignes : 18 activités incontournables

Kitesurf - Trapèze des Mascareignes

Le Trapèze des Mascareignes propose de nombreuses activités incontournables. Il faut dire que ces endroits encore préservés offrent de larges possibilités. La nature omniprésente est un véritable terrain de jeu. Entre activités à faire en mer ou sur terre, il faut savoir organiser ses journées pour ne rien manquer ! Découvrez dans cet article une liste non-exhaustive des activités sportives, culturelles et insolites présentes sur ces îles tropicales du sud-ouest de l’océan Indien !

Table des matières

Les activités sportives à faire dans le Trapèze des Mascareignes

Faire du canyoning à l’île de La Réunion

Pour les amateurs de sensations fortes, le canyoning à l’île de La Réunion est véritablement fait pour vous ! Le concept est simple : descendre des cours d’eau en petit groupe, avec un moniteur. Avec une combinaison adaptée, un baudrier et un casque, il va falloir avancer en marchant, en nageant, en sautant ou en faisant du toboggan naturel dans les canyons. Une activité physique en pleine nature, qui plaît souvent beaucoup !

À La Réunion, il existe une dizaine de canyons adaptés à différents niveaux. La sortie dure entre 4 et 8 heures, pendant lesquelles vos muscles seront sollicités. Mais cela sera vite oublié, tant vous parcourerez des paysages fabuleux.

Voler sur la mer avec le kitesurf à l’île Maurice

Grâce au climat tropical tempéré de l’île Maurice, l’endroit est un vrai paradis pour les amoureux de kitesurf. En effet, il est possible de se livrer à ce sport tout au long de l’année, quel que soit le niveau des pratiquants. L’île offre d’ailleurs des spots absolument incroyables tout au long de ses 300 kilomètres de côtes.

Que vous soyez débutant ou expert, il existe à Maurice différents endroits propices pour pratiquer cette activité : les côtes ouest, sud-ouest, le Morne (qui est d’ailleurs mondialement reconnu) et la côte sud-est. Il est aussi possible de faire du kitesurf dans le nord de l’île. Mais cette pratique est plutôt réservée aux expérimentés. En effet, vous devrez naviguer hors du lagon, entouré(e) de nombreux bateaux.

Bref, faire du kitesurf à Maurice, c’est l’occasion de découvrir les plages paradisiaques du Trapèze des Mascareignes d’une façon différente !

Pour aller plus loin, lire aussi : Le Trapèze des Mascareignes : qu’est-ce que c’est ?

Dans le Trapèze des Mascareignes, découvrir Madagascar en quad

Dans le Trapèze des Mascareignes, allez à la découverte de Madagascar en quad ! C’est une véritable aventure hors des sentiers battus qui vous attend. Le territoire de Madagascar est particulièrement adapté à ce type d’activité. En effet, il dispose d’une multitude de sentiers éparpillés au beau milieu de la nature, sans aucune route goudronnée aux alentours.

Amoureux de la route, prenez votre permis de conduire, suivez les pistes, et admirez les paysages sublimes tout autour de vous ! La sensation de liberté sera à son maximum. En effet, vous ne suivrez que des chemins habituellement empruntés par des charrettes à zébus ou par des piétons.

Madagascar en quad - Trapèze des Mascareignes
Madagascar en quad – Trapèze des Mascareignes

Nager avec les poissons multicolores lors d’une session de plongée sous-marine à Mayotte

Mayotte possède un véritable aquarium géant au sein de son lagon. L’île cache dans ses profondeurs une biodiversité exceptionnelle. De nombreux mammifères marins y évoluent dans leur espace naturel. Faire de la plongée sous-marine à Mayotte, c’est avoir la chance de découvrir cette richesse de vos propres yeux, et de vivre une expérience unique. Il est possible de plonger tout autour du territoire de Mayotte. Cependant, trois sites sont tout particulièrement reconnus :

  • N’gouja au sud de l’île ;
  • la fameuse passe en S ;
  • la passe Bandrélé à l’est de l’île.

Monter à bord d’un bateau pour faire de la pêche au gros avec des pêcheurs Seychellois

Les eaux de l’archipel des Seychelles sont habitées par de nombreuses espèces : barracudas, thons ou encore marlins. De ce fait, la pêche au gros est une des activités très prisée sur l’île et est proposée par de nombreux prestataires. Vous aussi, montez à bord d’un bateau de pêcheurs locaux, qui vous emmènera vous essayer à la pêche au gros.

La sortie dure généralement entre une matinée et une journée. La tradition veut que chaque pêcheur tente de remonter seul sa prise. Vous pourrez le tenter également, mais gare aux poissons qui se débattent avec une énergie débordante !

Pour aller plus loin, lire aussi Le Trapèze des Mascareignes : 10 bonnes raisons d’y aller 

Réaliser l’ascension du Karthala aux Comores, activité sportive par excellence

Le Karthala est un jeune volcan qui surplombe Les Comores à plus de 2 300 mètres d’altitude. Son sommet est creusé et laisse apparaître un immense cratère, connu comme étant le plus grand du monde ! Le site offre véritablement un spectacle somptueux. Comptez deux jours pour réaliser l’ascension du Karthala, sur l’île des Comores, dans le Trapèze des Mascareignes.

Sur place, vous traverserez la forêt primaire, dense et luxuriante, qui se double au volcan. Découvrez la flore des Comores avec les fougères arborescentes, les eucalyptus, les lichens et les goyaviers, par exemple. Au sommet, le panorama est incomparable, vous resterez le souffle coupé. C’est une expérience hors du temps qui vous laissera en mémoire des images totalement sublimes, que vous n’oublierez pas de sitôt !

Karthala - Comores - Trapèze des Mascareignes
Karthala – Comores – Trapèze des Mascareignes

Les activités culturelles des îles tropicales du sud-ouest de l’océan Indien

Aller à la découverte du musée Aventure du sucre à l’île Maurice, dans le Trapèze des Mascareignes

La culture de la canne à sucre a une place importante à l’île Maurice, dans le Trapèze des Mascareignes. Tellement importante qu’un musée lui est entièrement dédié : l’aventure du sucre. On y découvre l’évolution de la culture de la canne à sucre au fil des ans, tout en apprenant sur l’histoire de cet état insulaire indépendant. C’est dans une ancienne sucrerie que tout cela se passe, dans la propriété sucrière de Beau Plan, non loin du jardin botanique très connu de Pamplemousses.

Comprendre la fabrication du sel Bandrélé à Mayotte dans son écomusée dédié

Cet écomusée du sel Bandrélé permet de comprendre le travail ancestral des producteurs du sel, ressource naturelle de Mayotte. Bandrélé est connu pour avoir été le premier village à avoir travaillé la collecte du sel. Cet endroit vous plongera tout droit dans la culture mahoraise. En effet, le site est unique sur la côte est de l’île, sous les cocotiers et le long de la mangrove de Bandrélé.

Les « mama shingos » (shingo signifiant sel en mahorais) vous expliqueront chaque étape de la fabrication du sel entièrement naturel. Ne manquez pas d’échanger avec elles, vous comprendrez davantage l’étendue de la gentillesse et de la sympathie de ce peuple.
Fabrique de sel de Bandrélé - Mayotte - Trapèze des Mascareignes
Fabrique de sel de Bandrélé – Mayotte – Trapèze des Mascareignes

Faire le seul Musée National des Comores

Le Musée National des Comores a été ouvert en 1988. C’est le seul musée national des îles de l’Union des Comores. On y compte quatre salles d’exposition permanentes. Elles sont chacune sous des thématiques différentes :

  • une salle de volcanologie et de géologie ;
  • une salle d’histoire, d’archéologie, d’art et de religion ;
  • une salle d’océanographie et de sciences de la terre ;
  • une salle d’ethnographie et anthropologie culturelle.

En passant dans ce musée, vous comprendrez en profondeur toute l’histoire des Comores. De sa formation géologique, en passant par la compréhension de son histoire culturelle, jusqu’à cet état indépendant qu’il est aujourd’hui.

Pénétrer dans la culture seychelloise à l’Institut Créole

L’institut créole des Seychelles se trouve plus exactement à Mahé. Dans cette ancienne maison coloniale, pénétrez dans le temple de la culture créole sous un aspect littéraire. En effet, depuis sa création en 1987, cet endroit est un centre de recherches, mais aussi une maison d’édition réputée au-delà des frontières seychelloises.

Cet institut est unique dans le Trapèze des Mascareignes, et il mérite véritablement le détour. On y retrouve des livres, des tableaux et même des lithographies anciennes qui subliment la créolité de l’archipel des Seychelles. On peut également participer à des ateliers de travail dans lesquels il est enseigné le créole, le graphisme et l’illustration.

Pour aller plus loin, lire aussi La Réunion : île intense du Trapèze des Mascareignes

Apprendre l’histoire de La Réunion au musée Stella Matutina

Situé à Saint-Leu, le Musée Stella Matutina se trouve dans une ancienne usine sucrière. Pendant de nombreuses années, il était possible de découvrir les techniques industrielles de la fabrication du sucre de canne. On y trouvait des informations précieuses sur l’histoire de l’île et de sa population. Depuis 2011, le site a été réhabilité. On peut maintenant réaliser un parcours qui lie l’histoire de l’île à celle de la canne à sucre, tout en évoquant les particularités culturelles et économiques de ce bout de terre dans l’océan Indien.

Vous ressortirez de là avec des informations utiles, qui vous permettront de comprendre davantage l’environnement réunionnais.

Institut Créole - Les Seychelles - Trapèze des Mascareignes
Institut Créole – Les Seychelles – Trapèze des Mascareignes CC Wolfgang Jung 

Découvrir le lieu sacré et culturel de la colline royale d’Ambohimanga à Madagascar

Ambohimanga est une colline située dans le centre de Madagascar. L’endroit se compose d’une cité royale, de sites funéraires ainsi que de divers lieux sacrés. La colline royale d’Ambohimanga reflète l’histoire, mais aussi l’identité de la culture malgache. Il s’agit aujourd’hui d’un lieu de pèlerinage qu’on découvre et qu’on admire. L’architecture est, en effet, spectaculaire et le paysage qui vous entoure est unique.

Ce site est inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO et mérite que l’on s’y attarde pour admirer l’étendue de sa beauté.

Des activités inédites pour ces îles tropicales !

Enfiler ses baskets pour une randonnée tunnels de lave à La Réunion

Saviez-vous qu’il n’existait que deux endroits sur Terre où il était possible de faire des randonnées tunnels de lave ? Le premier site se trouve à Hawaï. Le second se trouve dans le Trapèze des Mascareignes, à l’île de La Réunion. C’est bien évidemment un incontournable ! Faire une randonnée tunnels de lave, c’est découvrir le volcan d’une autre façon, avec des guides spécialisés qui sauront vous en parler avec beaucoup de passion.

Faire un trekking dans le massif reculé du Makay à Madagascar

Massif montagneux de Madagascar, le Makay attire de nombreux curieux. Et pour cause, il offre un spectacle naturel absolument grandiose. C’est un lieu isolé, à l’écart de l’affût touristique, dans lequel vous ne ferez qu’un avec Dame Nature. Le Makay est l’un des sites les plus confidentiels et fascinants de l’océan Indien. Prenez donc vos baskets pour aller vous aussi découvrir ces merveilles un peu reculées, voire isolées. Vous allez être étonné(e) par la beauté de ce lieu si singulier !

Makay - Madagascar - Trapèze des Mascareignes
Makay – Madagascar – Trapèze des Mascareignes

S’émerveiller devant les gorges de la Rivière Noire à l’île Maurice

Le parc national des gorges de la Rivière Noire à l’île Maurice compte différents sentiers de randonnées qui s’assimilent à un véritable labyrinthe. Les espèces d’animaux que vous croiserez seront nombreuses, tout comme les variétés de plantes, qui sont de plus de 150. Sur les sentiers, vous allez découvrir différents cours d’eau, qui se jettent dans le vide pour former de jolies cascades plus ou moins impressionnantes. Les panoramas sont à la hauteur du site : grandioses. Faites de temps en temps un tour de 360 degrés sur vous-même, vous aurez la vue dégagée jusqu’à l’océan Indien !

Tenter l’ascension du Mont Choungui à Mayotte

Le Mont Choungui se trouve au sommet du sud de l’île de Grande-Terre et culmine à 593 mètres d’altitude. C’est le second plus haut sommet de l’île. Tenter l’ascension du Mont Choungui, dans le Trapèze des Mascareignes, est une activité très prisée des voyageurs. En effet, malgré la difficulté de l’exercice (des passages d’escalades, avec parfois des pentes à plus de 70 degrés), la vue une fois sur place est imprenable sur toute l’île. Vous pourrez observer en hauteur le lagon et l’océan Indien qui l’entoure.

Pour aller plus loin, lire aussi Trapèze des Mascareignes : Mayotte, un voyage hors des sentiers battus

Entrer dans la jungle de la randonnée des Trois Frères aux Seychelles

La randonnée des Trois Frères aux Seychelles est accessible et rapide (comptez une heure au maximum pour l’aller puis le retour). Le point le plus haut ne se trouve qu’à 300 mètres d’altitude, mais cela offre malgré tout de beaux panoramas sur Praslin, La Digue, Victoria et le parc marin de Sainte-Anne. La randonnée des Trois Frères fait partie des randonnées les plus appréciées des voyageurs. Le sentier que vous traverserez vous permettra d’entrer dans une sorte de jungle dans laquelle règne la flore locale.

Assister à la ponte des tortues géantes sur la plage d’Itsamia aux Comores

Pour vivre un moment suspendu, ne manquez pas la ponte des tortues géantes sur la plage d’Itsamia aux Comores. C’est un instant véritablement unique que vous vivrez. Les tortues y viennent presque chaque jour de l’année lorsqu’elles émergent des eaux chaudes de l’océan Indien pour déposer leurs œufs dans ce sable fin.

Le Trapèze des Mascareignes regroupe des endroits absolument magiques, sur lesquels il est possible de vivre des aventures incomparables. Ce n’est donc pas pour rien que son statut de paradis lui colle à la peau. Ce n’est pas qu’une beauté de surface, à poser sur une carte postale. C’est aussi un lieu qui vous change à tout jamais, tant vous vivrez des expériences marquantes !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *