Ile Maurice, La Réunion, Les Comores, Les Seychelles, Madagascar, Mayotte

Trapèze des Mascareignes : 6 plus belles randonnées

Roche Verre Bouteille - Trapèze des Mascareignes

Dans le Trapèze des Mascareignes, découvrez les 6 plus belles randonnées. En plus des plages de rêves qu’on peut trouver sur ces îles du sud-ouest de l’océan Indien, les amoureux de la nature et du trekking seront servis ! Îles au relief particulier, les chemins de randonnées sont nombreux et offrent toujours de magnifiques panoramas. Prenez vos baskets afin d’arpenter les plus beaux sentiers à l’île Maurice, La Réunion, Madagascar, Mayotte, Les Comores et Les Seychelles !

1. À La Réunion, dans le Trapèze des Mascareignes, prenez la direction du Cirque de Mafate par les sentiers de randonnée

L’île de La Réunion, dans le Trapèze des Mascareignes, est connue pour être le paradis des randonneurs. Son relief escarpé s’y prête tout particulièrement. On y retrouve des hautes montagnes, de la végétation et des panoramas à couper le souffle tous les dix mètres parcourus. Les sentiers de randonnée sont extrêmement nombreux, il y en a pour tous les goûts, mais surtout pour tous les niveaux.

La Réunion compte trois cirques (Cilaos, Salazie, Mafate) qui se sont formés à la suite de l’effondrement des flancs du Piton des Neiges, volcan aujourd’hui endormi, à l’origine de la formation de l’île. La particularité de Mafate, c’est que l’on ne peut y accéder uniquement par les sentiers de randonnée ! Les gens y vivent, il y a une certaine activité économique, mais tout se passe à pied ! Il est intéressant de vivre cette aventure, en étant comme coupé du monde.

Les sentiers de randonnées pour se rendre à Mafate sont nombreux. Mais parmi les plus faciles, nous pourrions citer la randonnée qui vous amène au petit village de La Nouvelle, et qui débute par le sentier du Col des Bœufs à Salazie. Comptez une dizaine de kilomètres aller-retour, des sites exceptionnels et un dépaysement assuré !

Pour aller plus loin, lire aussi : Le Trapèze des Mascareignes, qu’est-ce que c’est ?

2. Randonnée du Morne Brabant à l’île Maurice, classé au patrimoine mondial de l’UNESCO

Le Morne Brabant, au sud-ouest de l’île Maurice, se trouve à 550 mètres d’altitude et est classé au Patrimoine Mondial de l’UNESCO grâce à ses paysages somptueux. Le sentier retrace une partie de l’histoire de Maurice. En effet, c’est ici que venaient se réfugier les esclaves « marrons », jadis, lorsqu’ils tentaient d’échapper à leur maître. Tout au long de votre marche, vous aurez droit à des panoramas époustouflants sur toute l’île.

La randonnée du Morne Brabant est assez courte et réalisable en une demi-journée seulement. Il faut compter six kilomètres de marche, durant 4 heures, aller-retour. Il vous faudra être accompagné(e) d’un guide pour aller au bout de la randonnée. En effet, la deuxième partie du chemin est assez raide et accidentée. Ce sera là l’occasion d’en apprendre davantage quant à l’aspect historique du Morne Brabant.

Arrivé(e) tout en haut, la vue est simplement superbe et offre un large panorama sur le lagon et les terres mauriciennes. C’est une belle façon de surplomber cette île du Trapèze des Mascareignes !

Le Morne Brabant - Trapèze des Mascareignes
Le Morne Brabant – Trapèze des Mascareignes – cc A.Manea

3. Une randonnée hors des sentiers battus à Madagascar : le Cap Masoala

Le Cap Masoala à Madagascar, dans le Trapèze des Mascareignes, est le point le plus oriental de cette grande île. À cet endroit, la forêt primaire rencontre l’océan Indien. Ce somptueux mélange offre des couleurs sublimes et une végétation digne d’une jungle tropicale et humide. Ces aires sont d’ailleurs grandement protégées et classées au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 2007.

Vous retrouverez toutes sortes d’espèces rappelant bien la flore et la faune endémiques de Madagascar : des orchidées, des lémuriens, des fougères géantes, etc. Cette randonnée vous amènera tout droit hors des sentiers battus, et vous immergera en pleine nature ! Vous traverserez des sentiers, des rivières, des torrents, et des étendues de plage.

Le Cap Masoala est peu exploré, et vous aurez comme l’impression d’être seul(e) au monde. Car outre la forêt, ce lieu offre également la possibilité de faire du farniente, et de profiter d’une baignade dans la mer turquoise. Pour encore plus d’authenticité, faites donc un bivouac dans les villages situés au bord de l’eau. Ce sont autant d’aventures qui sont à vivre pleinement dans cet endroit de Madagascar.

Pour aller plus loin, lire aussi Trapèze des Mascareignes : 6 îles dans l’océan Indien

4. Le sentier Chiconi-M’tsangamouji à Mayotte, dans le Trapèze des Mascareignes

En terme de randonnée, Mayotte est aussi le paradis des naturalistes. En effet, dans le Trapèze des Mascareignes, c’est une île encore très préservée, qui a longtemps été à l’écart d’un peuplement massif. Sa flore et sa faune sont abondantes, ce qui rend l’activité d’autant plus intéressante.

Les marcheurs et randonneurs trouveront donc ici leur bonheur. Vous traverserez des forêts, marcherez le long des côtes littorales, ou sur des crêtes. Le sentier Chiconi-M’tsangamouji, quant à lui, offre une véritable traversée de la mangrove, cette forêt aquatique qui protège le lagon. Vous marcherez à travers des sites historiques, à la rencontre des vestiges de l’usine sucrière de Soulou, à l’époque de la colonisation avec les travailleurs engagés.

Ce sentier permet de faire de belles pauses fraîcheurs dans les différents cours d’eau. Respirez pleinement, et sentez les doux parfums de canneliers et d’ylang-ylang. Ce chemin de randonnée n’est pas long, mais vous offre des paysages sublimes de Mtsamoudou à Dapani, en passant par Saziley. Vous verrez, en effet, des baobabs, une végétation luxuriante et des plages de cailloux ou de sable fin.

Randonnée Mayotte - Trapèze des Mascareignes
Randonnée Mayotte – Trapèze des Mascareignes

5. L’ascension du volcan Karthala aux Comores

Le Karthala est le célèbre volcan des Comores perché à 2 361 mètres d’altitude, avec ses 30 kilomètres de long et ses 15 kilomètres de large. Son sommet, très impressionnant, est aujourd’hui creusé par un cratère, connu comme étant le plus grand du monde. Ce site offre un spectacle fabuleux, formé par plusieurs caldeiras emboîtées les unes aux autres.

Il faut bien compter six heures de marche pour arriver au sommet. Entre temps, vous aurez l’occasion de traverser des plaines d’herbes et de fougères arborescentes, et de tomber nez à nez sur des arbres comme les eucalyptus et les lichens. Cette végétation finira par se raréfier, laissant place aux paysages lunaires du volcan. Vous serez tout proche du gouffre.
Le massif du Karthala constitue les deux tiers de l’île de la Grande Comore dans le Trapèze des Mascareignes ! Ce n’est pas tous les jours que l’on a l’occasion de monter au sommet d’un volcan encore actif. Cette randonnée a donc un goût d’aventure, dans laquelle vous serez littéralement entouré(e) de paysages que vous n’oublierez certainement jamais !

6. Le sentier du Morne Seychellois à l’archipel des Seychelles

Plus grand parc national des Seychelles, le parc national du Morne Seychellois, offre de magnifiques randonnées. Parmi elles, on retrouve le sentier du Morne Seychellois, qui permet d’aller au point culminant de l’île de Mahé à 900 mètres d’altitude.

La randonnée dure 5 heures et offre des panoramas superbes. Vous traverserez une variété de paysages verdoyants et aurez des vues sublimes sur le lagon. Amoureux de la nature, cette activité est incontournable lors d’un séjour au Seychelles, dans le Trapèze des Mascareignes.

Arrivé(e) tout en haut, vous aurez une vue dégagée sur Victoria et le Parc Marin de Sainte-Anne. Si le cœur vous en dit, prenez avec vous un guide. En plus d’assurer votre sécurité, il vous donnera énormément d’informations précieuses. En séjour sur place, ne profitez pas que des belles plages de cet archipel, qui a beaucoup d’autres atouts !

Dans le Trapèze des Mascareignes, les randonnées sont nombreuses. Sur chacune des îles, les sentiers que vous arpenterez offrent des paysages sublimes. Lors de votre passage, ne manquez pas de vous y essayer. Malgré l’exercice physique que cela demande, la difficulté est souvent vite oubliée, compensée par cette nature tellement présente et époustouflante.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *