Trapèze des Mascareignes

Comment organiser un séjour au Trapèze des Mascareignes ?

Plage - Ile de La Réunion - Trapèze des Mascareignes

Le Trapèze des Mascareignes, dans l’océan Indien, est la destination idéale pour des vacances de rêve. Le cadre est absolument idyllique et offre des panoramas impressionnants. Vous pouvez vous rendre sur des montagnes à plus de 2 000 mètres d’altitude, plonger en pleine jungle, ou simplement profiter des plages paradisiaques de sable blanc. La culture tient une place importante sur ces six îles et les villages typiques sont tous à découvrir. La liste d’activités à faire est extrêmement longue : canyoning, randonnée, plongée sous-marine, etc. On aurait du mal à faire un choix. Parmi cette pléthore d’offres et de possibilités, comment organiser un séjour sur les îles du Trapèze des Mascareignes ? Par quoi commencer et dans quel ordre faire les choses que ce soit pour des vacances à l’île Maurice, à La Réunion, à Madagascar, aux Comores, à Mayotte ou aux Seychelles ? C’est ce que nous allons découvrir, étape après étape, dans cet article.

Choisir vos dates idéales de séjour

Que ce soit pour un voyage au Trapèze des Mascareignes, ou pour toute autre destination, la première chose à faire est de définir des dates idéales de séjour. C’est cette étape qui vous permettra de commencer l’organisation de vos vacances. Bien sûr, cela dépend en grande partie de vos disponibilités : de vos congés acceptés ou non, si vous êtes salarié, ou des vacances scolaires, si vous avez des enfants.

Cependant, les dates de séjour ne dépendent pas que de vous. Vous n’êtes pas le seul maître à bord ! En effet, elles sont également assujetties au climat de la destination. Les îles du Trapèze des Mascareignes se situent dans le sud-ouest de l’océan Indien. Bien qu’il fasse beau toute l’année, il n’en reste pas moins qu’elles subissent des fortes pluies ou des cyclones à certaines périodes. Il est important de se renseigner et d’éviter ces moments pluvieux, afin de pouvoir profiter au mieux du soleil et des plages de sable fin.

Pour aller plus loin, lire aussi : Vacances dans le Trapèze des Mascareignes – 5 conseils

Se renseigner sur les meilleures périodes de voyage sur ces îles

Les six îles du trapèze se trouvent plus ou moins dans la même zone. Elles ont toutes deux saisons qui durent pendant environ la moitié de l’année : l’été austral et l’hiver austral. Les périodes idéales de voyage sont assez proches pour chacune d’entre elle. Ainsi, d’une façon générale, il est préférable de prévoir ses vacances lors des périodes sèches. Soit, en hiver austral. En été, bien qu’il fasse très chaud, c’est aussi la saison des pluies et des cyclones.

Les meilleures périodes de voyage sur les îles du Trapèze des Mascareignes sont :

Les températures resteront très agréables, comptez entre 17 et 26 degrés selon la géolocalisation et les îles. En hiver austral, il est donc tout à fait possible de profiter des activités balnéaires !

Plage de sable fin - Ile Maurice - Trapèze des Mascareignes
Plage de sable fin – Ile Maurice – Trapèze des Mascareignes – CC Flickr Vaughan McShane

Prévoir une durée de séjour suffisante et adaptée

Ne vous fiez pas à la petite taille de certaines îles du Trapèze des Mascareignes lorsque vous prévoyez la durée de votre séjour. En effet, ce n’est pas parce qu’elles ont une petite superficie, que tout peut se voir rapidement. Au contraire ! Leur relief parfois escarpé nécessite souvent de rouler de longues heures avant d’arriver à destination. Le rapport kilométrique n’est d’ailleurs pas le même qu’en métropole. À La Réunion, par exemple, il n’est pas rare de mettre une heure à parcourir seulement trente kilomètres !

On estime que dix jours est un minimum pour pouvoir vraiment profiter. Vous aurez plus de temps pour organiser un circuit adapté et complet, avec des temps de repos, des activités, sans que ce soit la course tous les jours.

Pour aller plus loin, lire aussi : Comment est né le Trapèze des Mascareignes ?

Quel budget prévoir pour un séjour au Trapèze des Mascareignes ?

Budget concernant les billets d’avion

Les prix des billets sont soumis à de nombreuses fluctuations, notamment si les dates tombent pendant la haute saison touristique ou non. Le coût sera également différent, selon les options que vous y ajouterez (classe, bagages, choix du siège, etc.). Cependant, afin d’avoir un ordre d’idée, voici les tarifs qui seraient appliqués en destination du Trapèze des Mascareignes pour le mois de mai, par exemple (base une personne, aller-retour) :

  • 900 euros pour se rendre aux Seychelles avec Air France ;
  • 800 euros pour aller en direction des Comores avec Air Austral ;
  • 950 euros pour partir à Mayotte, dans le Trapèze des Mascareignes, avec Air France ;
  • 700 euros le billet d’avion vers Madagascar avec Air Austral ;
  • 950 euros pour passer des vacances à l’île Maurice ;
  • 700 euros pour se rendre à La Réunion.

La somme à prévoir pour la vie sur place

Il serait difficile de prévoir le coût de vos dépenses sur ces îles. Tout dépend de votre mode de consommation et de votre façon de vivre. Cependant, nous pouvons confirmer que Madagascar, Les Comores et l’île Maurice sont les trois îles sur lesquelles le coût de la vie est moindre. En revanche, à Mayotte et à La Réunion, les deux îles françaises du Trapèze des Mascareignes, les prix sur place seront 30 % plus élevés qu’en métropole. Enfin, aux Seychelles, le coût de la vie est relativement cher.

Pour vous faire une idée, voici le coût moyen d’un séjour d’une semaine par personne sur les îles du Trapèze des Mascareignes, hébergement standard, location de voiture, restauration et activités inclus :

  • 1 300 euros aux Seychelles ;
  • 900 euros à l’île Maurice ;
  • 600 euros aux Comores ;
  • 500 euros à Mayotte ;
  • 700 euros à La Réunion ;
  • 400 euros à Madagascar.
Cocotier - Madagascar - Trapèze des Mascareignes
Cocotier – Madagascar – Trapèze des Mascareignes – CC Flickr Armin Hofen

Pour information, vous utiliserez le franc comorien aux Comores, la roupie à l’île Maurice et aux Seychelles, l’euro à La Réunion et à Mayotte et l’Ariary à Madagascar.

Les moyens de transport à privilégier dans ces îles du sud-ouest de l’océan Indien

D’une façon générale, il est préférable de louer une voiture pour vous déplacer sur les différentes îles du Trapèze des Mascareignes. Vous serez plus indépendant. À Mayotte et à La Réunion, louer un véhicule pour vous déplacer est réellement la meilleure option. Les bus existent, mais toutes les villes ne sont pas parfaitement bien reliées. Enfin, sur ces départements d’Outre-mer, les prix des taxis sont assez onéreux.

À l’île Maurice, si vous comptez profiter en grande partie de votre hôtel, il ne sera peut-être pas nécessaire de louer un véhicule sur toute la durée de votre séjour. Surtout que, là-bas, ils suivent le modèle anglo-saxon et conduisent à gauche ! Vous pourriez opter pour les bus, ou les taxis, qui restent très abordables !

À Madagascar, en plus du véhicule de location, ce sont souvent les taxis-brousses qui sont utilisés. Une sorte de bus ou de grosse voiture, qui vous amène de ville en ville. Pour Les Comores, la voiture de location, ou le bus dans certaines villes, font très bien l’affaire !

Aux Seychelles, les réseaux de bus sont aussi une bonne alternative. Le vélo peut parfois être l’unique moyen de locomotion (comme à La Digue, par exemple). Enfin, sachez qu’il est aussi possible de faire appel à des taxis.

Pour aller plus loin, lire aussi : Trapèze des Mascareignes, histoire des îles de l’océan Indien

Réfléchir au type d’hébergement souhaité

Il existe un large choix d’hébergements dans le Trapèze des Mascareignes :

  • les hôtels plus ou moins luxueux ;
  • les chambres d’hôtes ;
  • les appartements ou villas indépendantes ;
  • le Airbnb ;
  • sans oublier la large possibilité de résider dans des lieux insolites.

Tout est possible et le choix final ne dépend que de vous. Si vous avez envie d’être au contact des locaux et d’échanger avec eux, alors il serait peut-être judicieux d’opter pour des chambres d’hôtes. Pour vivre des expériences totalement inédites, bien sûr, vous pourrez vous orienter vers des logements insolites (dormir dans une bulle en plein air, dans des bungalows en pleine nature, etc.). Enfin, pour un confort optimal et un séjour tout compris, l’hôtel restera la meilleure option.

Organiser les visites et les activités à faire sur ces îles tropicales

Cette étape dans l’organisation de votre séjour au Trapèze des Mascareignes est certainement la plus sympathique : l’organisation des visites et des activités. Si vous avez lu notre article intitulé Trapèze des Mascareignes, 18 activités incontournables, alors vous savez que vous n’allez pas vous ennuyer ! Pire, vous allez devoir choisir parmi la multitude de possibilités qui s’offrent à vous. Mais comment se décider, quand on veut tout faire ? Encore une fois, la décision vous appartient !

En revanche, ce qui est certain, c’est qu’il va falloir organiser vos activités et vos visites en fonction de votre circuit. Il est important d’y penser en amont. Déjà, pour pouvoir faire les réservations et être certain de ne pas manquer de disponibilité. Ensuite, pour éviter de perdre du temps. Tout sera prêt d’avance, il ne vous restera plus qu’à profiter une fois sur place, sans devoir vous stresser inutilement !

Prendre les précautions sanitaires nécessaires

Étant donné que vous ne serez pas toujours en France sur ces îles tropicales, il y a quelques précautions sanitaires à prendre en terme de vaccin. Pour les Comores, aucun vaccin n’est obligatoire pour pouvoir entrer dans le pays. En revanche, il est recommandé de faire ceux contre les hépatites A et B, la diphtérie, le tétanos et la typhoïde.

Pour Mayotte, La Réunion et l’île Maurice, aucun vaccin particulier n’est exigé. Il est simplement recommandé d’être à jour dans ses vaccins universels et éventuellement d’être immunisé contre la typhoïde et l’hépatite A. Il en est de même pour Madagascar. Il est cependant à noter que le paludisme est présent sur cette île, particulièrement dans les zones côtières.

Enfin, les Seychelles n’imposent pas non plus de vaccins à l’entrée, bien qu’il soit recommandé d’avoir ceux contre les hépatites A et B à jour. Il n’existe pas de maladie tropicale particulière, ni de paludisme.

Vous êtes maintenant paré pour organiser vos vacances dans le Trapèze des Mascareignes comme un chef ! En suivant ces étapes, nul doute que vous aurez un séjour parfait. Il ne vous restera alors plus qu’à profiter une fois sur place afin de garder des souvenirs éternels de ces congés sur ces îles tropicales paradisiaques !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *